A trois kilomètres à l’Est de Vercel en direction de Loray, on remarque une antique chapelle à laquelle se rattachent bien des souvenirs.La tradition rapporte que vers le commencement du XVIème siècle, une épidémie désolait la population, et exerçait de tels ravages que l’on fut obligé d’inhumer les morts dans la forêt.
François de Peloux, chambellan de Charles Quint, alors seigneur de Vercel, touché du malheur de ses vassaux, fit ériger cette chapelle, autant pour apaiser la colère divine que pour honorer la mémoire de ceux qui avaient succombé à la maladie.
Cette belle chapelle gothique, surmontée d’un clocheton, occupe une vaste clairière au milieu de la forêt. A son côté, un tilleul tricentenaire classé « Arbre remarquable » survit, bien que blessé par la foudre.