En 1952, l’arrivée de l’eau courante sur l’évier et dans les étables, rendirent bien vite inutiles nos jolies fontaines.
Jusqu’à cette date, Vercel était desservi par deux sources qui alimentaient de nombreux
points d’eau : lavoirs, fontaines et abreuvoirs, indispensables à la vie quotidienne. Ce petit patrimoine, témoin d’une époque révolue fut toutefois préservé à l’exception de l’abreuvoir de Goux, de la fontaine du Terreaux et les lavoirs du Pontot et de la Rigole.
Construites au cours du 19ème siècle, les fontaines ci-dessous, aujourd’hui restaurées, forment avec le bourg, en ensemble architectural harmonieux.