Le projet d’implantation d’un champ de foire  apparaît au début de l’année 1855 et il est probable que le grand incendie de juillet 1855, qui détruisit 44 maisons au nord de l’actuelle place fut l’élément déclanchant la création de cette place, bien que l’incendie ait épargné le lieu même.
L’emplacement retenu recouvre précisément l’actuelle place, surface de 50 ares environ, représenté par des amoncellements de ruines importants, quatre maisons et des jardins. Les ruines provenaient de la destruction du château en 1639, ruines qui ne furent pas  relevées.
L’emplacement du donjon est aujourd’hui matérialisé sur la partie haute de la place, par une double rangée de pavés.
Les premiers marronniers furent plantés en 1863.