Un partenariat financier commune/ADMR pour le bien être des seniors

Un partenariat a été signé en cette rentrée entre le CCAS de Vercel, la municipalité et l’ADMR locale, en présence d’Albert Grosperiin, d’Agnès Guillemin, présidente et de Steve Pernin, responsable du service à la Fédération ADMR.
Le but est de favoriser le maintien à domicile dans les meilleures conditions de sécurité possible, grâce à la téléassistance. Cet appareil permet d’être mis en relation avec un opérateur d’une centrale d’écoute fonctionnant 24h/24 et 7 jours/7.
Le principe : L’utilisateur est relié à l’appareil grâce à un médaillon ou à un bracelet. En cas de chute, de détresse ou simplement pour dialoguer, un appel est émis, une intervention à domicile ou le recours aux services d’urgence peuvent être déclenchés.
Pour la municipalité et le CCAS, l’enjeu est de maintenir la population des séniors sur la commune, à leur domicile le plus sereinement possible. A ce titre elle s’engage à prendre la totalité du coût de l’installation réalisée par l’ADMR soit 30,94€. La personne devra ensuite s’acquitter d’une location mensuelle comprenant l’appareil, la maintenance et le lien avec la centrale, le tout sans engagement de durée.
Ce dispositif a déjà fait ses preuves et a même sauvé des vies. Il est rassurant pour l’entourage de la personne âgée, parfois éloigné d’elle, de savoir que l’appareil veille sur elle, en cas de besoin. Sa portée fait qu’il est également utilisable dans la salle de bain, sur le balcon ou dans le jardin.
Sur le secteur de Vercel, 15 personnes bénéficient déjà de ce dispositif dont 6 sur le bourg et de nouvelles demandes sont en cours d’installation.
Une mamie qui possède cet appareil se confie : « grâce à mon médaillon, j’ai moins peur car je sais que je ne suis plus seule en cas de chute ».
Renseignements et conseils auprès de l’association locale ADMR de Vercel, 2 Rue du Château, 25530 Vercel-Villedieu-le-Camp .Tél. 03.81.58.38.66.

Source : Est Républicain : Irène ANRIOT