LES BOVINS

La taille des exploitations agricoles n’a cessé de croître de 1979 à aujourd’hui et passe ainsi de 23 ha à plus de 60 ha. La superficie agricole utilisée varie assez peu dans la même période passant de 1022 ha en 1974 à environ 963. Ces évolutions s’accompagnent d’une diminution significative du nombre des exploitations (23 en 1979 et 16 en 2008 dont 12 de production laitière) et d’un rajeunissement relatif des chefs d’exploitation.
L’activité agricole se concentre autour de l’élevage bovin et la production laitière constitue
l’essentiel du revenu des exploitations. On compte un peu plus de 1200 bovins dans les fermes de la commune dont 540 vaches laitières. Le troupeau est composé très majoritairement de vaches de race “Montbéliarde” (robe pie rouge de couleur franche et vive, blanche à la partie inférieure du corps et aux extrémités) particulièrement bien adaptée au climat et au relief de notre région.
Le suivi de la race est sous la responsabilité de “l’ Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde”.
Les éleveurs de la région pour confronter leur expérience et comparer les qualités de leurs animaux organisent dans les cantons de grands rassemblements, les “comices” qui sont aussi de grandes fêtes du monde rural. Les efforts de sélection et le sérieux des éleveurs expliquent la grande qualité fromagère du lait produit par ces animaux sans sacrifier les qualités bouchères des vaches de réforme ou des taurillons.
Toutes ces caractéristiques justifient le succès de la diffusion de la race sur une partie importante du territoire et aussi à l’exportation en Europe et dans de nombreux pays du monde.

LE CHEVAL COMTOIS

De format moyen, il ne dépasse pas 1,65m pour 800 kg, le cheval comtois, le plus souvent alezan foncé ou cuivré, crins lavés (soit couleur acajou avec crins blonds en termes non techniques) est un animal très robuste, bien adapté au climat rude de notre contrée. C’est un cheval de loisir et d’agrément qui longtemps a été utilisé pour la traction et l’attelage. Le berceau de la race se situe sur le plateau de maîche.
L’élevage de Mr François PERRIN compte 70 étalons destinés à la reproduction chez les
propriétaires privés.

LA FÔRET

La surface boisée sur la commune de Vercel (forêts communales, domaniales et privées) occupe plus de 30% du territoire.
La forêt communale couvre environ 484 ha, elle est composée de 2/3 de feuillus et de 1/3 de
résineux. Son exploitation, en référence à un plan d’aménagement prévu pour la période
1996-2006, se fait en concertation avec l’ONCFS, c’est une source de revenu important pour la commune.